Home»A la une»Un ministre pris en flagrant délit de triche   

Un ministre pris en flagrant délit de triche   

1
Shares
Pinterest Google+

L’information a été d’abord donnée hier par le journal Libération. Elle est confirmée aujourd’hui par SourceA. Le ministre des Télécommunications aurait tenté de glisser des lignes qui lui permettraient de contrôler l’Agence régulation des télécommunications.

Cette démarche n’a pas plus au président Macky Sall. «Mis au parfum des modifications opérées sur le projet du Code des communications, le Président Macky Sall a failli piquer une crise, informe SourceA.  «Ça ne passera jamais», a-t-il juré dans le journal.

Auparavant, c’est les Experts de la Banque mondiale qui se sont opposés au rattachement de l’Artp au ministère des Télécommunications et des Postes. Pour eux, cette disposition est contraire aux textes. Car, «si ce vœu de Bibi Baldé était exaucé, l’Artp serait fragilisée et l’autorité de son Directeur général sur les puissants directeurs généraux des Opérateurs de téléphonie pourrait se retrouver dans la rue».

L’article 4 de la Directive de l’Uemoa relative à l’Harmonisation des Politiques de contrôle et de régulation du secteur des Télécommunications, il est stipulé que les Etats membres garantissent l’indépendance des autorités nationales de régulation vis-à-vis du Pouvoir politique et de toutes les organisations assurant la fourniture de réseaux, d’équipement ou de service de télécommunication et de toute autre organisation intervenant dans le secteur en faisant en sorte que ces autorités soient, «juridiquement, distinctes et fonctionnellement, indépendantes».