Home»Politique»Ziguinchor : Le Pds au bord de l’implosion

Ziguinchor : Le Pds au bord de l’implosion

1
Shares
Pinterest Google+

Me Abdoulaye Wade ferait mieux de sonner la fin de la récréation au sein de sa formation politique, le Parti démocratique sénégalais (Pds), à Ziguinchor.

Le coordonnateur départemental du Parti démocratique sénégalais a sonné l’alerte. «Nous lançons à l’endroit de la direction de notre parti, par rapport à des dysfonctionnements notoires qui ont été constatés, relatifs à la rétention d’information. Aussi, faut-il, relever le manque de respect des structures du Parti, la mise en place d’un Comité de parrainage en haut lieu, la collecte nébuleuse de parrainages sans passer par les structures au niveau local », a fustigé Mamadou Lamine Sakho, pour alerter.

Sans user de la langue de bois, ce libéral balance : «nous sommes dans un désordre total à l’approche de l’élection présidentielle. Le Pds ne vit pas à Ziguinchor. On est sevré de tout. On ne reçoit pas d’information venant de la direction du Parti. Ça suffit, sinon on va prendre notre destin en main. Car, ceux qui pilotent en haut lieu font ce que bon leur semble». Mamadou Lamine Sakho poursuit dans les colonnes du journal «Les Echos» : «nous risquons de voler en éclats au niveau de Ziguinchor si cette situation perdure».

A l’en croire, il y a des «chasseurs de prime» qui sont en train de «détruire» le Parti. Pour lui, Abdoulaye Wade doit réagir parce que des jeunes très dynamiques ont œuvré à «éterniser» le Pds soit éternel à Ziguinchor malgré le départ «très ressenti» d’Abdoulaye Baldé.

Toussaint Manga est averti.